Mémoire et Patrimoine Vivant

Compte-rendu de

Assemblée Générale du 12 Mars 2016

 

Elle s'est tenue au cinéma Arcel, place Léon Cassé à Corbeil-Essonnes .

A 13h55 Claude Breteau, président-Fondateur déclare l'Assemblée Générale ouverte.

La salle de 200 places était pleine.

Nous avons reçu 140 pouvoirs.

- Catherine Raspail, chargée des Relations publiques a lu le Rapport d'Activités pour l'année 2015.

-Cyril Matot ,Trésorier étant absent, Jacques Bellec Trésorier-adjoint a lu le rapport financier pour l'année 2015 suivi d'un commentaire sur la politique financière de l'année écoulée avec nos projets pour l'avenir. Soumis aux voix le rapport financier a été voté à l'unanimité.

- Claude Breteau Président-Fondateur a lu le rapport Moral qui soumis aux voix a été voté à l'unanimité.

*

Leur mandat étant expiré, trois membre du Conseil d'administration sollicitaient un nouveau mandat : Daniel Belgrand, Jean-Pierre Bientz et Christian Broguet.

Ils ont été réélus à l'unanimité.

*

L'Assemblée générale étant terminée, la parole est donnée à tous

•  Jean-Michel Fritz, 1er Adjoint au maire de Corbeil-Essonnes, chargé des Affaires Culturelles souligne le très important travail qui a été fait par MPV en 2015..

•  Il indique que désormais Corbeil-Essonnes a un nouveau bâtiment classé Monument Historique, il s'agit de la chaufferie des Tarterets.

•  A une question de Claude Breteau qui se fait l'avocat de plusieurs adhérents de MPV demandant s'il pouvait nous confirmer que la façade de l'ancien Palais de Justice de Corbeil-Essonnes sera bien conservée et intégrée dans l'architecture des nouveaux bâtiments, Jean Michel Fritz donne l'assurance que cette façade sera conservée, précisant que c'était la volonté absolue des Bâtiments de France.

•  Philippe Gaudry , représentant à la fois la MJC et l'Office du Tourisme confirme combien est grande la collaboration avec l'Office du Tourisme et la MJC comme l'a souligné le rapport d'Activités.

*

A la suite de l'Assemblée Générale un film de 59 minutes a été projeté sur l'ancienne imprimerie Crété et la mise en place du Fronton Crété très près de l'emplacement d'origine . Dix anciens Crété ont évoqué cette entreprise qui fut la troisième imprimerie de France.