Mémoire et Patrimoine Vivant

L’Entreprise DECAUVILLE

Time Code
Description
0 :00 :00 Générique MPV.
0 :01 :35 Présentation par Claude Breteau de l’évolution de l’Entreprise Decauville
Ferme à Courcouronne (1759). Decauville aîné , fondateur en 1821. Agriculture : de 250 à 700 ha à la Ferme de Petit Bourg.
Carrière, Distillerie, Raffinerie, Atelier de construction.
En 1975, petite voie ferrée. Récolte de 9000 tonnes de betteraves.
En 1871 :30 à 40 ouvriers. En 1880, environ 300. En 1892, 10.000 km de voies
0 :04 :00 Locomotives à vapeur. Bicyclettes (1893).Voitures (1898). 6 Modèles en 1905. Technologie supérieure à ses concurrents..
Les Amis du Musée Decauville.
0 :06 :30 Jacques LONGUET. Professeur d’Histoire
Famille Decauville de Normandie. Fermes du Bois Briard et du Petit Bourg.
0 :07 :30 La famille avait un esprit d’invention. Progrès dans l’agriculture. Innovations
dans le matériel et les types de culture.
0 :09 :00 Passage de l’agriculture vers l’industrie. Distillerie et Carrières de pierres meulières
0 :12 :00 Projet social. Paternalisme. Prendre l’ouvrier en charge . Entreprise support de la famille du personnel. Cantine. Locaux d’école. Coopérative. Construction de
maisons à louer pour les ouvriers. Théâtre à Petit Bourg.
0 :14 :45 Serge BENOIT . Professeur
Esprit d’entreprise. Innovateur. Processus d’intégration de l’agriculture à
l’industrie. Transformation : distillerie pour alcool de betterave .
Construction mécanique.
0 :17 :40
Promoteur de la mécanisation agricole.
0 :18:30 Margueritte BISSONNIER.
Ouvrière chez Decauville. Peinture des wagons. 10 ans à la peinture et
5 ans à la sellerie. Travail : de 6h du matin à 7h du soir.
0 :21 :20 Raoul BESNARD.
Apprenti chez Decauville . Il chauffait les clous. Ensuite, il travaillait sur la taraudeuse. Son métier : tourneur.
0 :24 :00 Albert BALLET. Ouvrier.
Il travaille sur le transbordeur qui est sur rail pour passer d’un atelier à un autre.
0 :27 :30 Jean Pierre HERMITTE. Chef de Fabrication.
L’usine Decauville était une ville. Quand on entrait , le médaillier impressionnant montrait tous les partenaires et clients de Decauville.
Il entre à l’école d’apprentissage pour la formation interne. Horaire de travail :
10h par jour. Le Samedi, volontaire pour travailler avec un cadre.
Nombre d’apprentis : 15 à 20 par année. Gymnastique pour la mise en forme.
Terrain de sport. Le vendredi après-midi, sport puis douche.
0 :32 :00 Il est P1 en sortant de l’apprentissage .Essai professionnel pour évoluer.(P2,P3).
Reprise de l’école le samedi pour évoluer. Méthode puis agent de maîtrise.
0 :33 :50 Contremaître à l’atelier en 1963. Promotion interne : chef d’atelier , puis
chef de fabrication. Retraite en 1997.
0 :34 :45 Locomotives à vapeur. EBR (engins blindés). Ferroviaire puis SNCF. Argentine. Ethiopie.
0 :37 :10 Fin du ferroviaire. Reconversion dans la benne. Passage du rail à la route.
Modèle de camion : 26 tonnes. Marrel. Les bennes : 10 à 12 par jour.
0 :41 :00 Ateliers : sellerie, menuiserie, peinture.
0 :42 :00 Modeleur : moules en bois. Traceur : gabarit première pièce.
0 :42 :45 Bonne ambiance. 60% du personnel de Corbeil.
0 :43 :25 St Eloi férié. Repas dans l’atelier.
0 :44 :20 Confort. Ateliers, hauts de plafond. Chauffage. Sols en terre battue.
0 :48 :40 La Sirène.
0 :49 :30 Le site : 10 ha. La cheminée.
0 :51 :30 L’effectif. Licenciements à partir de 1985. L’effectif passe de 400 à 110.
0 :52 :30 L’Esprit Decauville a changé avec Marrel. Decauville était connu dans le monde entier.
0 :53 :45
Musée Decauville. Objectif du Musée : rassembler du matériel et le restaurer.
0 :54 :30 Jean Claude CHAPET. Musée Decauville.
Amicale du Musée Decauville. Restauration d’une dizaine de wagonnets.
Peinture d’époque. Réfection de pièces.
0 :57 :50 Collège Professionnel d’Evry. Rénovation d’un wagon.
0 :58 :00 Voies étroites Decauville à l’étranger. Egouts de Paris.
0 :59 :15 François GRESSIN . Président du Musée.
1ère Mission : gérer le Musée, exploiter, Entretenir et Réparer. Conférences et
Modélisme.
1 :00 :40 Archives importantes : catalogues, plans, photos. Tout sur informatique.
1 :02 :00 Patrimoine. Exemple en Angleterre.
1 :03 :00 Disposition d’un local. Création d’une fondation pour essayer d’acheter l’atelier mécanique Decauville avec l’ossature Eiffel.
1 :05 :00 Générique MPV.
FIN : 1h 07mn